Le Groupe Sectoriel 6

Le Groupe Sectoriel 6 réunit 4 chasseurs et 4 forestiers (ou personnes proches du monde forestier). Il est chargé de la gestion des populations de grands cervidés et des plans de chasse qui en découlent pour 4 massifs :

  • 0 – La zone périphérique (Val de Villé)
  • 1 – Le massif Andlau – Steige
  • 2 – Le massif La Vancelle – Urbeis
  • 3 – La zone noyau – Haut Koenigsbourg

Depuis de nombreuses années, les chasseurs peinent à réaliser les minima imposés. Alors que les attributions augmentent d’année en année, les réalisations baissent (une moyenne de – 5 animaux chaque année).
Les raisons suivantes peuvent être invoqués :

  • A l’origine, les animaux mâles ont été inclus à tort dans le minimum à réaliser ce qui fausse les prévisions de réalisations.
  • Le plan de chasse devrait tenir compte de la densité de cerfs présents sur les territoires. Or, personne n’est en mesure de la déterminer, même approximativement.
  • La biodiversité des massifs évolue.
    Pour la première fois en 2018/2019, le minima n’a pu être réalisé dans la zone noyau (Haut Koenigsbourg).
    Les cerfs sont peu présents dans le massif de La Vancelle – Urbeis qui ne peut plus être considéré comme un massif « à cerfs » avec 1780 ha de forêts bordant les prés de la vallée de Sainte-Marie.
  • Peu d’animaux sont vus et donc prélevés en zone périphérique (0,27 animaux aux 100 ha en 2018/2019)

Le cerf responsable de dégâts forestiers ?

Oui … peut-être, mais il n’est pas le seul.  Aujourd’hui, la pénétration du milieu naturel est importante. Elle participe également au stress subi par les cerfs, qui les pousse aux frottis et à l’écorçage.

Michel GEWINNER

Retour haut de page